Fabricant, importateur et distributeur d'organes de transmission depuis plus de 25 ans

1/2 Accouplement élastique SGM B

1/2 Accouplement élastique SGM B Description rapide

ATTENTION  POUR COMMANDER UN ACCOUPLEMENT COMPLET VOUS DEVEZ METTRE AU PANIER 2 MOYEUX PLEINS ET UN MANCHON ELASTIQUE !




MOYEU TYPE B


                                   

1/2 Accouplement élastique SGM B

Documentation technique

Nom du produit Ref.da A/Bda maxdb maxH1DeEFMANH2sH Prix Qté
1/2 Accouplement type 19 B en Fonte SGMB19 6 19 24 25 40 16 18 30 12 19 2 66
HT : 9,60 € TTC : 11,52 €
1/2 Accouplement type A en Fonte SGMA019 6 19 24 25 40 16 18 30 12 19 2 66
HT : 5,00 € TTC : 6,00 €
1/2 Accouplement type B en Fonte SGMB24 6 19 24 25 40 16 18 12 19 2 66
HT : 5,90 € TTC : 7,08 €
1/2 Accouplement type B en aluminium SGAB024 6 19 24 25 40 16 18 12 19 2 66
HT : 5,85 € TTC : 7,02 €
1/2 Accouplement type B en Fonte SGMB32 9 24 32 30 55 18 27 14 24 2 78
HT : 8,90 € TTC : 10,68 €
1/2 Accouplement type B en aluminium SGAB032 9 24 32 30 55 18 27 14 24 2 78
HT : 10,48 € TTC : 12,58 €
1/2 Accouplement type B en Fonte SGMB38 10 28 38 35 65 20 30 15 27.5 2.5 90
HT : 11,38 € TTC : 13,66 €
1/2 Accouplement type B en aluminium SGAB038 10 28 38 35 65 20 30 15 27,5 2,5 90
HT : 16,15 € TTC : 19,38 €
1/2 Accouplement type B en aluminium SGAB045 12 38 45 45 80 24 38 18 36,5 3 114
HT : 27,80 € TTC : 33,36 €
1/2 Accouplement type B en Fonte SGMB055 12 42 55 50 95 26 46 20 40 3 126
HT : 25,10 € TTC : 30,12 €
1/2 Accouplement type B en Fonte SGMB060 12 48 60 56 105 28 51 21 45 3,5 140
HT : 32,23 € TTC : 38,68 €
1/2 Accouplement type B en Fonte SGMB070 15 55 70 65 120 30 60 22 52 4 160
HT : 46,03 € TTC : 55,24 €
1/2 Accouplement type B en Fonte SGMB075 15 65 75 75 135 35 68 26 61 5 185
HT : 66,03 € TTC : 79,24 €
1/2 Accouplement type B en Fonte SGMB090 15 75 90 85 160 40 80 30 69 5 210
HT : 100,35 € TTC : 120,42 €
1/ 2Accouplement Elastique SGM 100 SGMB100 38 90 100 100 200 45 100 34 81 5,5 245
HT : 154,75 € TTC : 185,70 €

1/2 Accouplement élastique SGM B Description

DESCRIPTION GENERALE
Les accouplements élastiques en torsion sont constitués de deux moyeux en fonte ayant chacun des tenons sur le périmètre extérieur qui pointent vers le moyeu opposé. Les deux moyeux s’enclenchent librement l’uns dans l’autre, et la cavité qui se produit entre eux est remplie par un élément d’interposition en matériau élastomérique en forme d’étoile.
Les accouplements sont organes de jonction entre arbres tournants, et en plus de cette fonction ils assurent en même temps les performances suivantes:
- Permettre une transmission sans chocs, en amortissant toute vibration due à la charge ou auto-induite
- Affaiblir les chocs et les pics de couple en phase démarrage.
- Compenser en service des défauts légers d’alignement entre les arbres mêmes
Pour garantir ces performances à un haut niveau de qualité tout en maintenant une bonne durée en service, nous avons soigné
particulièrement le choix des matériaux, les usinages et le contrôle final du produit.
CARACTERISTIQUES
Le trait saillant de ce type d’accouplement est l’élément d’interposition, déterminant pour le couple nominal de chaque accouplement. Le matériau constructif de cet élément a une importance cruciale pour la réponse de l’accouplement aux facteurs de contraste comme les vibrations, la température, les agents chimiques, le désalignement ou valeurs élevées de TPM. La courbe qui exprime la qualité élastique de l’étoile doit avoir une tendance progressive (flexible avec un petit moment de torsion et rigide avec un moment de torsion élevé) afin d’assurer un démarrage doux et un fléchissement torsionnel modéré, moteur en marche.
Même la durée d’exercice de l’accouplement dépend du rendement élastique du matériau constructif de l’étoile. Le choix du matériau plus approprié doit se faire en suivant les différentes applications et les conditions de travail. Dans la version base on utilise pour l’étoile un élastomère thermoplastique, choisi pour satisfaire des exigences de niveau moyen. Il s’agit d’un élastomère de rigidité moyenne, caractérisé par un amortissement intérieur optimal, résistant au vieillissement, à la fatigue, à l’abrasif on ainsi qu’a l’hydrolyse et aux agents chimiques les plus communs, et notamment les huiles etl’ozone.
Pour les accouplements en version de base la plage de température admissible est comprise entre -40C et +125C avec de brefs pics jusqu’à 150C. Pour des
Conditions extrêmes de fonctionnement ou en tous cas pour des exigences supérieures aux normes, des mélanges alternatifs ont été étudiés pour satisfaire toute exigence pratique et sont disponibles sur demande des clients.
Le grand avantage des accouplements élastiques est leur caractéristique “sans échec”, c’est à dire qu’en cas de destruction de l’élément élastique central pendant le fonctionnement, l’installation continue à travailler en sécurité, tout en évitant les pertes de temps liées aux dépannages. L’élément d’interposition pourra donc être remplacé dans un moment plus favorable.
APPLICATIONS
Les accouplements élastiques trouvent leur emploi idéal dans les machines entraînées par des moteurs électriques en service continu, pompes, réducteurs etc.
CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT ETMONTAGE
Les facteurs caractérisant le f o n c t i o n nem n t des accouplements élastiques à t o rsion te ls que les accouplements sont la
proportionnalité entre le couple de torsion et l’angle de torsion, ainsi que la capacité de compenser les défauts d’alignement angulaires et radiaux modérés. Valeurs également qualifiantes mais plus difficiles à interpréter sont le facteur d’amortissement et la fréquence naturelle ou de résonance.
Pour la qualification de ses accouplements, Tri distribution déclare des valeurs de couple de torsion admissibles reliées à des valeurs précis de l’angle de torsion qui, en cas de couple maximum, prend la valeur limite de 5.
Ça donne un indice intéressant quant à la progressivité de la courbe élastique.
Pour les désalignements angulaire et radiaux les valeurs rapportées sont les valeurs maximales admissibles, compte tenu qu’il s’agit de valeurs extrêmes, pas cumulables (ou compensation angulaire ou compensation radiale) et valables pour des conditions de fonctionnement standard” marquée par: couple d’exercice pas supérieur au couple nominal, vitesse de rotation au dessous de 1450 tours/min (la vitesse maximale de rotation à laquelle correspond une vitesse périphérique maximale de 30 m/sec.). Grâce aux caractéristiques du Matériau employé, cette vitesse peut être atteinte avec assez de marge de sécurité par rapport au danger de rupture causée par une contrainte due à la force centrifuge. Bien que les deux demi accouplements soient entièrement usinés sur chaque surface extérieure, on recommande l’équilibrage dynamique en classe G 2,5 suivant ISO 1940 lors d’une vitesse de marche dépassant 2800 tours/min.
PRINCIPES POUR LA SELECTION ET LE DIMENSIONNEMENT DESACCOUPLEMENTS Le dimensionnement des accouplements se fait suivant les lois physiques de la mécanique et de la résistance des matériaux, en pleine conformité avec l les prescriptions de la norme DIN 740 Partie 2. Pour la sélection de l’accouplement il faut se tenir au critère selon lequel,
Même dans la pire condition de travail, la contrainte maximale admissible ne doit jamais être dépassée.
Par conséquent le couple nominal déclaré pour doit être comparé avec un couple de référence tenant compte des surcharges dues au comportement de la charge ainsi qu’aux conditions d’exercice. Le couple de référence s’obtient en multipliant le couple d’exercice par une suite de facteurs multiplicatifs qui dépendent du type de la charge ou des conditions de
la température ambiante.
Symboles
TKN couple nominal de l’accouplement
TK maZ couple max. de l’accouplement
TKw couple avec inversion de l’accouplement
TLN couple d’exercice côté entraîné
TLs couple de pointe côté entraîné
Tas couple crête côté entraînement
Ts couple crête de l’installation
PLn puissance d’exercice côté entraîné
nLn vitesse de rotation côté charge (tours 1)
St facteur de température
SA facteur de choc côté entraînement
SL facteur de choc côté entraîné
Sz facteur de démarrage
SmA facteur de masse côté entraînement
SmL facteur de masse côté charge
CHARGE DUE AU COUPLE NOMINAL
Le couple nominal admissible de l’accouplement TKN doit résulter pour n’importe quelle température d’exercice égal ou supérieur au couple d’exercice du coté entraîné TLN TLN=9549 [Nm] Pour tenir compte des surcharges sur venantes à
Cause de la température d’exercice de l’accouplement, il faudra que l’équation suivante soit satisfaite, où St représente le facteur de température. TKN => TLN •St
CHARGE AU DÉMARRAGE
Pendant la phase de démarrage, le moteur d’entraînement dégage un couple moteur multiple du couple nominal et dépendant
de la distribution des masses, le même se vérifiant en phase de freinage. Ces deux phases sont donc caractérisées par des chocs de couple ayant une intensité résultante de la distribution des masses r e l à t i v e s a u c ô t é
D’entraînement SmA et au côté entraîné SmL outre que de la fréquence des démarrages influant sur le facteur de
démarrage Sz.
- côté d’entraînement Ts = Tas *SmA *SA
- côté entraîné Ts = TLs *SmL *SL
Pour simplifier, et si on ne connaît pas la distribution des masses, prenez MA et ML comme égaux à 1.
Pour les entraînements moyennant moteur électrique le facteur SA peut être considéré comme égal au rapport entre couple crête et couple nominal.
CHARGE DUE À CHOCS DE COUPLE
Le couple nominal admissible de l’accouplement TKN max doit être pour n’importe quelle température d’exercice égal ou supérieur au couple crête majoré du facteur de température St et du facteur de démarrage Sz. TKN max > TS *St *Sz
Pour des conditions d’exercice qui comportent des variations périodiques ou des inversions de couple ou des contraintes torsionnelles alternée veuillez bien contacter le Bureau Technique.